Ma « mise à nue » sportive

17.3.17

Hello les sportifs !

Aujourd'hui, je publie un article un peu spécial pour vous faire part de mon expérience en terme de sportive mais aussi mon avis sur les programmes de sport que l'on peut acheter via des sportifs sur internet.

Il y a maintenant plus de 2 et demi, j'ai décidé de me reprendre en main sportivement parlant. Non pas que j'avais des problèmes de surpoids ou autre, à cette période je pesais 64kg pour mon 174cm, mais parce que je ne me sentais pas à l'aise dans mon corps. Les cuisses avec de la cellulite, des fesses et un bidon ramollo à 24 ans... non merci ! Alors un jour j'en ai eu assez de m'apitoyer sur moi-même et j'ai décidé d'agir.

À cette époque, je tentais tant bien que mal de sortir d'une rupture amoureuse douloureuse et à côté de ça je voyais les résultats d'une reprise en main sportive de mon acolyte (Cécé c'est de toi dont je parle), je pense que ma motivation était la. J'avais déjà repris un peu d'exercice depuis plus de 6 mois: je faisais quelques abdos, des squats, j'allais nager mais voilà je ne mangeais pas suffisamment équilibré et les résultats n'étaient pas ceux escomptés.


Puis un jour, voyant les résultats sur Instagram des Top Body Challengeuse, et à force d'en entendre parler, je me suis à mon tour lancée corps et âme dans ce programme (et c'est le cas de le dire). J'ai acheté les 2 programmes de Sonia Tlev et d'avril à août 2015 je n'ai manqué aucun jour d'exercice ni aucune séance de cardio. Je me suis même surprise à tenir des footing d'une heure pour faire 10km plusieurs fois par semaine, moi la fille qui déteste courir. Je bravais vent et marée pour ne louper aucune séance, c'était une obsession ! Quant à l'alimentation là aussi, je comptais mes calories, je pesais les aliments, je mangeais certains aliments en fonction de mes séances de sport etc. J'ai tenu 6 mois, j'étais frustrée à certains moments mais tellement fière de moi à chaque photo que je prenais en fin de semaine que la frustration disparaissait très vite. Après 2 mois de programme, j'avais atteint mes objectifs, j'étais affinée, je pesais 59kg, j'avais pris en muscles, j'avais de jolis abdos & surtout j'avais repris confiance en moi.
Honnêtement à la fin des 6 mois du programme j'étais contente de finir parce que mine de rien c'était contraignant ces séances de sport. Je ne m'en rendais pas compte mais ça me coupait aussi dans ma vie sociale, je sortais moins de peur de faire un « cheatmeal » non prévu par exemple. Ma vie ne tournait qu'autour du sport et de mon alimentation, j'étais « sur » organisée, je courrais dans tous les sens partout pour rentrer à la maison, faire mon sport, aller à la douche, préparer mon diner, préparer mes déjeuners du midi etc. L'imprévu ? Il n'avait pas du tout sa place dans ma vie et quand il se pointait, j'étais limite devenue hystérique, presque à chialer parce que je n'allais pas pouvoir faire ma séance de cardio par exemple... Oui c'était dingue quand j'y repense aujourd'hui !

Après, il y a du positif dans ce genre de programme, je ne le nie pas, le coût du programme est assez accessible (surtout si tu l'achètes à plusieurs), les exercices sont assez bien expliqués, en soit le programme est bien ficilé hein (je parle uniquement du TBC). Mais voilà, je pense que dans tout grand changement comme celui-ci on a besoin d'être accompagné pour éviter les dérives. Et le gros point noir de ses programmes c'est l'après-programme justement. Et après le TBC, que fait- on ? C'était ma grande question et ma plus grande angoisse. Je me demandais comment j'allais pouvoir maintenir ce corps une fois le programme terminé ? C'est là ou se trouve mon reproche face à tout ses programmes qui fleurissent sur la toile. Aucun ne pense à l'après-programme et franchement pour l'avoir vécu, l'après a été difficile...
Après le TBC

Ce que j'ai fais moi après 6 mois de TBC ? Au début, j'ai continué à faire les exercices des programmes et à faire des séances de cardio sauf qu'en fait j'en avais marre de ses exercices, j'étais lassée. Puis je souhaitais prendre au niveau des fessiers, je faisais des séances de squats avec des poids mais j'avais régulièrement mal au dos, j'ai eu 2 lumbagos en 6 mois, j'étais extrêmement fatiguée, du je pense à l'après programme, mais aussi à cause de mes études, j'entamais ma dernière année de formation et j'avais beaucoup de travail à fournir. Bref, ça ne me convenait pas. Inutile de préciser qu'au niveau de l'alimentation, j'ai payé tout ses mois de frustration, j'avais envie de toutes les merdes qui passait sous mon nez, je n'étais jamais rassasiée... J'ai repris un peu de poids, je suis remontée dans les 64kg. Cette période là a duré bien 9 mois, jusqu'à ce que j'obtienne mon diplôme finalement...

En juin dernier, j'ai sauté le pas de l'inscription en salle de sport. J'ai beaucoup hésité car j'avais peur de retomber dans cette obsession du corps parfait et musclé puis je me suis laissée tenter. Au début, je suis allée découvrir l'ensemble des cours, ça me plaisait assez. Le problème des cours de sport pour moi c'était les horaires bien souvent je les loupais de peu (merci la SNCF pour tes problèmes de train quotidien) et du coup j'arrivais très souvent à la salle de sport très énervée et j'avais du mal à me détendre. Après 4 mois de test et une réflexion sur ce que je souhaitais réellement faire de mon corps j'ai pris rdv avec un coach, j'étais à cette période monté à 66kg. Ma demande était simple : je souhaitais entretenir le haut de mon corps, et muscler le bas, perdre des cuisses (là ou j'avais bien repris du gras) et notamment les fesses (mon poids faible). Il m'a établi un programme : 2 séances pour le bas du corps, 2 autres pour le haut et des séances de cardio ne dépassant pas 300 calories dépensées.
Aujourd'hui

À l'instant où j'écris cette article je suis toujours plus ou moins ce programme. Vous dire qu'il me convient à 100% serait mentir... Je me cherche toujours dans le sport, je ne suis même pas certaine de vraiment aimé le sport au final, je vais 3 à 4 fois par semaine à la salle, je fais des séances à la maison aussi et pourtant j'ai toujours du mal à me considérer comme sportive. Je fais du sport pour m'entretenir, me muscler, parce que je sais que c'est essentiel pour la santé mais aussi nécessaire pour mon bien être mental mais je fais aussi du sport dans l'optique d'éliminer les repas trop copieux... Je ne sais pas si un jour je réussirais à m'accepter tel que je suis, à faire du sport sans chercher à changer quoique ce soit sur mon corps juste pour me défouler ou parce que j'aime faire du sport simplement. Avoir le corps comme toutes ses filles parfaites sur les réseaux sociaux n'est pas compatible avec ma vie. Je fais du sport mais pas tous les jours, je préfère supprimer des séances de sport pour passer du temps avec mon amoureux, je prends des repas thérapeutiques sur mon lieu de travail avec les personnes handicapées je ne peux donc pas avoir des périodes de prises de masse ou bien de sèche puis je n'en ai même pas envie, j'aime manger, j'adore même la bouffe et parfois aussi la mal bouffe, je compte bien porter deux petits loulous dans mon bidon aussi alors le corps musclé de toutes ses filles ne sera jamais le mien.

Peut être aurais-je un jour le déclic, celui de me dire mais merde je suis bien telle que je suis, je m'accepte, oui j'ai des points de cellulite visibles sur la cuisse droite, oui quand je m'assois et que je met une jambe l'une sur l'autre on voit ma peau d'orange sur les cuisses mais en fait on s'en fout, nous sommes chacune différentes. Qu'est ce que ça peut faire que lorsqu'on marche en maillot de bain mes cuisses se touchent, tout le monde s'en fout ! Parfois j'ai de petites prises de conscience, j'me dis « attends je suis en train de me morfondre sur un corps qui est plutôt pas mal quand même (je le sais au fond) mais surtout je n'ai qu'une vie, je me prends la tête sur des choses futiles alors que j'aurais tellement mieux à faire... » Oui mais voilà, je ne suis pas dans cet état d'esprit quotidiennement, j'y travaille, je le promets. Résolutions 2017 ? Peut être bien...

Et vous, les sportifs, avez-vous des expériences de vie similaire ?

1 commentaire

  1. Très bel article à cœur ouvert ! Pas facile de s'accepter tel que l'on est et de faire en sorte que le sport soit avant tout un plaisir.

    RépondreSupprimer

Latest Instagrams

© Chabouclettes. Design by Fearne.